Alerte

Publié le 12 Mars 2011

Un samedi comme d’habitude. Je me suis levée un peu plus tard que dans la semaine. Brusquement une chaîne de bruits d’alerte s’est mise à retentir et ça a duré une vingtaine de minutes. Tous les locataires sont sortis de leurs chambres, un simple tee-shirt sur lui, un léger pull sur elle ou seulement son pyjama… Ils sont tous descendus en bas de l’escalier. Où la concierge est-elle ? Personne ne l’a vue et personne ne lui a sonné. On attendait. Certains sont sortis dehors, mais ils ne sont pas restes longtemps car il y faisait froid. Ils ont dû rentrer dans le hall du rez- de –chaussée. L’alerte s’est automatiquement arrêtée. Pourtant, les portes entre les blocs sur les couloirs sont encore fermées. J’ai demandé à un voisin du deuxième étage et il m’a expliqué que ces portes font partie du système de dépanner en cas d’incendie. On est rentré dans sa chambre. Les portes continuent d’être fermées. Y a-t-il une panne du système d’alerte ou quelqu’un a fait une bêtise comme plusieurs fois.

 

Mais, en fait, sans alerte, je ne vois jamais une telle foule dans notre pavillon. Il y  a environ deux centaines dont je ne connais pas du tout la plupart. Une occasion de voir tout le monde en même temps : beaucoup de Chinois, beaucoup d’Africains et beaucoup d’Européens bien sûr.

 

Après, j’ai fait mes courses. Le vent a commencé à souffrir très fort. Un changement de temps. Je suis au courant maintenant sur l’internet du séisme au Japon. Il y a 1600 morts. Pauvres personnes!  Un peu plus de froid ici, ça importe complètement peu !     

Rédigé par lune

Publié dans #poemes - recits

Repost 0
Commenter cet article