Retour à la chaleur de Hanoï

Publié le 10 Juin 2012

  Ça fait relativement longtemps qu’elle reprend ses activités dans sa ville natale. Elle ne se réhabitue pas complètement pourtant à celle-ci, notamment à la chaleur, celle du climat et celle des personnes. Elle se sentait parfois étrangère parmi ses proches, ses entourages. Il y avait des moments où elle rafraichissait sa mémoire pour ressentir de nouveau une fraicheur ou même un froid de canard en Europe car tout cela lui manquaient un petit peu.

Il lui est difficile de s’expliquer pourquoi. On peut le rencontrer partout dans le monde, surtout pour les gens qui voyagent et restent pendant un certain temps quelque part dans ce monde. Il arrive qu’une distraction soudaine ou un ennui inexplicable règnent. Peut-être c’est pour cette raison, on évite de rester pendant longtemps loin de ses proches.

Il ne fait pas tellement chaud cette année qu’ il y a les trois années mais elle se sent désagréable. Pourquoi ? Parce que pour elle maintenant, cette chaleur est un peu excédente par rapport à son besoin, parce qu’elle veut grignoter encore de la fraicheur qui reste dans son âme. Ouf, c’est compliqué !

nang-nong-2.JPG

Elle ressentit une difficulté de sortir en moto dans les rues à Hanoï car il y a plein d’emboutellages et de monde. Il y a partout des chantiers où on construit des passerelles sur des grands carrefours ou à des bouchons de trafic. C’est étouffé des fois ! De la poussière, des personnes pressées et du soleil chaud, chaud, chaud.

 

 

 

 

 

 

 

ket1.jpg

            

La chaleur de Hanoï,, ce qui lui manquait avant n’est pas du tout agréable maintenant ! Où sont les rues d’été  hanoiennes de son enfance ?

 

Lune

 

Note: Les photos sont prises sur Internet.

 

Rédigé par lune

Publié dans #Asie

Repost 0
Commenter cet article

Dédé http://asie-ah-oui.over-blog.com/ 05/08/2012 17:41


et oui : pollution pollution .....


plus au Nord il y a la campagne et les montagnes  . On peut se promener et faire du vélo tranquillement .


MERCI pour l ' article  


 

lune 06/08/2012 15:51



Mais oui, la pollution est partout, a Bangkok aussi. C'est un peu dommage car nous n'avons plus de temps a nous reposer. Lanouvelle rentree est arrivee.


Bien a toi



Mimi de Bruges 11/06/2012 10:32


Oh ! Lune je suis désolée de cette tristesse que je ressens en te lisant. Je te croyais heureuse de retour dans ton pays. La France te manquerait elle ?. C'est vrai que c'est impressionnant tous
ces vélos. Revient plus souvent sur le blog pour que l'on puisse parler de nos pays respectifs.


Je reviens d'une semaine en Bretagne, le temps n'était pas très beau, la pluie le matin, le soleil ne revenait qu'en fin d'après midi, mais c'est une région superbe.


Si tu es toujours inscrite sur la Newsletters tu pourras suivre nos randonnées.


Je t'embrasse et te souhaite d'heureux moments dans ton beau pays.

lune 11/06/2012 13:19



Coucou Mimi,


C'est tres gentil de ta part et c'est vraiment ravi de te rejoindre sur mon blog.Le francais me manque un petit peu cette epoque. Je ne suis en fait pas tres a l'aise face a des changements
enormes dans des aspects de notre ville et de notre universite. J'ai moi-meme des difficultes de me rehabituer et de me readapter a la vie courante et professionnelle. Mais bof, ca va aller,
j'espere.


Vas-tu surement bien et tes randonnees le sont-elles aussi ? Je suis desollee pour le moment de nepas avoir encore beaucoup de temps pour te lire. je t'imagine souvent tres opptimiste et fidele.
J'ai fai deja mon inscription sur Newletters sur ton blog et je vais certainement y revenir une autre fois beaucoup plus longtemps que cette fois-ci.


Nous preverrons notre voyage d'ete prochain dans le sud de notre pays, peut-etre sur l'ile de Phu Quoc. J'essayerai de faire un article pour le presenter a mes amis bloggers francais. Je te
souhaite toujours en forme et de la joie au cours de tes randonnees.


Bisous


Lune