Bourgogne- une région gastronomique (suite 2)

Publié le 23 Juin 2011

 

3. Le pain d’épice de Dijon

 

C’est une sorte de gâteau au miel, aux fruits qu’on trouve dans plusieurs régions. Cependant, les pains d’épice de Dijon ont leur goût particulier. On ne sait pas exactement quels éléments font les succès de ces pains, mais on peut être surpris par l’histoire des pains d’épice ici. Le Petitjean est le plus grand magasin des pains d’épice, daté depuis 1796.

boutique-Pain-Ep.JPG


Les clients y font souvent la queue pour acheter ces pains. Ils font cadeaux à leurs personnes proches ou amis, car c’est un délicieux cadeau qui fait du plaisir à ses récepteurs.

pain-d-epice-ancien.JPG


Pour la préparation des pains d’épice, il n’y a pas de grands changements si l'on compare cette préparation avec celle du début du siècle. Les produits sont par contre mieux contrôlés aujourd'hui:

- Préparation de la pâte-mère (farine de froment et miel)
- La pâte est pétrie pendant une dizaine de minutes.
- Elle est versée dans des bacs. Puis elle repose pendant un mois environ (les grains d'amidon gonflent ; les enzymes de la farine prédigèrent l'amidon).
- Second pétrissage ou braquage : la pâte est assouplie et aérée.
- Ajouter, en même temps, à la pâte-mère les épices (gingembre, clous de girofle, muscarde, anis et autres, mais de plus en plus souvent des arômes synthétiques ou non : anis, orange, citron, vanille), des produits levants et des jaunes d'oeufs qui permettent d'assouplir la pâte.
- La pâte assouplie est ensuite présentée sous forme de pâton, qui est ensuite laminé par une machine puis découpé.
- Celui-ci est enfin moulé selon des formes différentes, à moins que le pain ne passe directement au four, sous forme de pavé.
- Après deux heures de cuisson, 24 heures de repos sont nécessaires avant que n'intervienne un ultime glaçage ou décoration de fruits confits.
- Emballage et étiquettage.

(Voir la recette : http://www.isaveurs.com/recette/recette_pain_d_epices.php)

 

nonnettes-1.JPG

 

On remarque une fois de plus, le sens du goût des boulangers à Dijon.

 

  (à suivre)

 

 

 

 

 

 

Rédigé par lune

Publié dans #Europe

Repost 0
Commenter cet article

lune 28/06/2011 09:36



@Simone en route: Ah bon ! Ma pauvre. On va a Dijon pour le vin blanc,la moutarde, le boeuf bourguignon et non pas le jambon !


Bonne journee a vous



En route Simone 28/06/2011 08:30



Voilà notre étape dijonnaise c'est terminée avant hier. Le week end faut superbe et nous avons découvert les mêmes magasins + celui de St jean de Losne : chez Fournier. Son jambon persillé est
terrible !!!



lune 24/06/2011 18:20



@ Mimi : Le pain d'epice a pour l'origine de la Chine. A Dijon il est fait a la base de la farine de ble tandis qu'ailleurs il est fait du seigle.


Donc tu dois limiter le nombre du sucre.


Bonne soiree a toi



lune 24/06/2011 18:17



Bonsoir Mimi


Le pain d'epice a pour origine de la Chine. Le pain d'epice de Dijon est fait a la base de la farine de ble tandis qu'ailleurs il est fait du seigle.


Oh ma pauvre, donc tu dois limiter le nombre de sucre alors.


Je prepare ma randonnee pour demain maintenant. Bien a toi



Mimi de Bruges 24/06/2011 10:53



Très intéressant ce reportage sur le Pain d'Epices, j'ignorais que son origine était dijonnaise et je suis encore plus étonnée par le temps qu'il faut pour le préparer. Un mois de repos pour la
pâte c'est incroyable. Mon régime diabètique me l'interdit à cause du miel mais j'en ai mangé étant enfant et j'aimais bien ça.


Bonne journée Lune. Merci pour ce reportage. Bisous